Donald Trump s’attaque à Amazon, Facebook et Twitter

Origine de l'article : PRESSE NUMERIQUE .

Freedom of speech <p>Bani des grands réseaux sociaux depuis le début de l’année, l’ancien président décide de poursuivre Twitter, Facebook et Google au nom de la liberté de parole</p>

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*