Divisée, la gauche risque de disparaître à la prochaine présidentielle

Origine de l'article : PRESSE NUMERIQUE .

Yannick Jadot, Ségolène Royal, Jean-Luc Mélenchon, Anne Hidalgo… La multiplication des intentions de candidature inquiète les partisans d’une alliance pour l’élection de 2022.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*