Dimitri Casali : « Ce sont les rois qui ont fait la France »

Origine de l'article : PRESSE NUMERIQUE .

Quelles sont les raisons qui ont donné naissance à cet ouvrage ?

Je souhaitais rappeler d’abord que l’héritage de nos rois est partout, tout autour de nous sans que personne n’en parle aujourd’hui. Comme si nous souhaitions le dissimuler… C’est un non-sens : la France est le produit d’un double héritage monarchique et chrétien et aussi républicain et laïc. Le discours d’Emmanuel Macron aux Mureaux en est une preuve : il a parlé uniquement de république et n’a jamais prononcé le mot France. Il y a clairement une volonté de couper les liens avec notre passé royal et chrétien qui m’a toujours scandalisé. C’est une querelle archaïque et stérile, un combat d’arrière-garde alors que nous assistons à une lente et longue montée de l’ignorance totale de nos racines et de notre histoire. C’est cela qui m’a motivé à écrire cet ouvrage qui réhabilite l’idée royale à travers ses plus glorieux monarques.

La compréhension de notre histoire, de notre identité nationale, de nos racines passent donc et inévitablement par la défense de notre patrimoine historique ?

Notre identité est avant tout culturelle. La France est la terre des arts et des lettres depuis François Ier, et même bien avant car il est l’héritier d’un long travail initié par ses prédécesseurs. Il ne faut pas oublier que dès le XIIe siècle, on parlait d’ « art français » et non d’art gothique comme on le fait aujourd’hui. Ce sont les rois qui ont fait la France, le plus vieil État-nation au monde. Je ne comprends pas que nos élites refusent toujours d’enseigner cela à nos enfants et même aux nouveaux arrivants. […]

La suite est réservée aux abonnées. Déjà abonné ? Se connecter

L’article Dimitri Casali : « Ce sont les rois qui ont fait la France » <img class='plus-nav-icon-menu icon-img' src='https://lincorrect.org/wp-content/uploads/2020/07/logo-article-small.png' style='height:20px;'> est apparu en premier sur L'Incorrect.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*