«Dette publique: l’étrange défaite» – la chronique de Frédéric Gonand

Origine de l'article : PRESSE NUMERIQUE .

Le bon grain et l’ivraie <p>«L’analyse économique standard suggère que la dette publique est comparable au fluor : utile à doses maîtrisées, mais toxique à haute dose»</p>

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*