« Déstabiliser la droite, reprendre le contrôle du terrain : Macron n’attendra pas septembre pour entrer en campagne »

Origine de l'article : PRESSE NUMERIQUE .

L’épidémie est loin d’être jugulée, mais le président de la République est passé à l’offensive en vue de la présidentielle de 2022. Il usera autant qu’il peut de sa position de chef de l’Etat pour façonner le monde d’après, explique, dans sa chronique, Françoise Fressoz, éditorialiste au « Monde ».

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*