Des membres de l’OMC songent à faciliter le commerce des biens et services environnementaux

Origine de l'article : PRESSE NUMERIQUE .

https://www.challenges.fr/assets/img/2023/01/25/cover-r4x3w1000-63d0d12149c74-5563d6d9d90b8d789fe9b7edb04f5c6e548eb669-jpg.jpg

Certains pays membres de l’OMC, inquiets des subventions américaines pour les voitures propres « Made in America », songent à réduire le coût des biens et services environnementaux en assouplissant certaines barrières dans ce domaine, a indiqué mardi à Washington une vice-présidente de l’organisation.
La négociation d’un accord en la matière viserait à « accélérer la transition vers la décarbonation », a indiqué à l’AFP Anabel Gonzalez, l’une des vice-présidentes de l’Organisation mondiale du commerce.
Mme Gonzalez participait aux premières Rencontres économiques de Washington, tenues à l’ambassade de France dans la capitale américaine, déclinaison des Rencontres économiques annuelles d’Aix-en-Provence et également organisées par le Cercle des économistes.

Cet article est paru en premier sur challenges.fr

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*