Des hackers chinois responsables de la cyber-attaque contre le parlement finlandais

Origine de l'article : PRESSE NUMERIQUE .

La divulgation de l’identité de l’intrus présumé est une exception à la règle et montre la gravité de l’opération, car de telles découvertes ne sont généralement pas publiées.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*