Dans l’œil de Ballen

Origine de l'article : PRESSE NUMERIQUE .

Fils d’une salariée de l’agence Magnum, l’artiste sud-africain d’origine américaine Roger Ballen, 69 ans, est un vieux briscard de la photographie. Cet avatar de Joseph Conrad a, dans sa jeunesse, sillonné l’Afrique du nord au sud pour finalement s’installer en Afrique du Sud lorsqu’elle était encore soumise à l’Apartheid. Aujourd’hui que son univers a été révélé à une nouvelle génération par le groupe Die Antwoord, une exposition lui est consacrée à Paris, dans ce temple de l’art brut qu’est la Halle Saint-Pierre. Depuis Johannesburg, le seigneur des freaks répond aux questions de L’Incorrect. […]

Retrouvez cet entretien dans le dernier numéro de L’Incorrect et en ligne pour les abonnés.

Pour pouvoir lire cet article vous devez vous abonner :Notre Offre

L’article <i class=’fa fa-lock’ aria-hidden=’true’></i> Dans l’œil de Ballen est apparu en premier sur L’Incorrect.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*