Dans les couloirs sombres de la bibliothèque Doucet, un huis clos ultra-paranoïaque

C’est une bibliothèque parisienne méconnue du grand public, qui recèle un nombre incalculable de trésors littéraires. Dans cet univers d’érudition, entre la direction et les employés, une atmosphère pesante, nourrie de suspicion. Bientôt viendra le temps des dénonciations.

Cet article est paru en premier sur nouvelobs.com

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*