Dans l’Aisne, l’association SOS Danger éolien réclame des études épidémiologiques sur les infrasons

Origine de l'article : PRESSE NUMERIQUE .

L’association, qui revendique 600 membres un peu partout en France, fait remplir des attestations de victimes des éoliennes. Elle en a rassemblé près de 250 dans l’Aisne.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*