Covid-19 : « Toute la campagne présidentielle risque être affectée par l’épidémie »

Origine de l'article : PRESSE NUMERIQUE .

https://img.lemde.fr/2021/11/23/0/0/5421/2706/644/322/60/0/48130d7_337045835-575070.jpg

Face à la cinquième vague, la fragilité de l’hôpital public inspire davantage de crainte aux autorités sanitaires que la dangerosité du virus. Tout l’enjeu est de préserver les soignants sans réveiller la colère de la population par des restrictions trop pesantes, observe Françoise Fressoz, éditorialiste au « Monde », dans sa chronique.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*