Covid-19 : les Marseillais partagés entre colère et fatalisme

Origine de l'article : PRESSE NUMERIQUE .

REPORTAGE – Dans la deuxième ville de France où les bars et les restaurant ferment dimanche soir pour au moins huit jours, peut-être deux semaines ou plus, les élus dénoncent l’absence de tout dialogue avec l’exécutif.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*