Covid-19 : Israël s’attaque déjà à la quatrième dose de vaccin

Origine de l'article : PRESSE NUMERIQUE .

Alors que l’Europe lance progressivement les campagnes de rappel, afin de massivement inoculer une troisième dose de vaccin anti-Covid-19 à ses populations, Israël continue de manœuvrer sa barque loin devant les autres. Déjà, début 2021, le pays était devenu le pionner de la piqûre, en étant le premier à avoir vacciné toute sa population, puis à nouveau le premier à mettre en place la campagne de rappel. Et selon Le Point, Jérusalem semble déterminée à conserver cette pole position. Mardi 21 décembre, le Premier ministre Naftali Bennett a, en effet, annoncé l’ouverture d’une quatrième campagne de vaccination pour les personnes âgées de plus de 60 ans et les soignants. « Les citoyens d’Israël ont été les premiers au monde à recevoir la troisième dose de vaccin contre le Covid-19 et nous continuons d’être à l’avant-garde avec la quatrième dose », a-t-il notamment déclaré.

Contrer Omicron

Cette quatrième dose de vaccin, qui illustre plus que jamais la faible efficacité dans le temps des vaccins développés depuis l’apparition de l’épidémie, est ouverte à tous ceux qui, parmi les critères précités, ont reçu leur troisième dose il y a plus de quatre mois. Au cours de sa prise de parole, Naftali Bennet a remercié le Comité israélien d’experts sur la pandémie, qui a autorisé sans difficulté cette nouvelle campagne. « C’est une excellente nouvelle qui nous aidera à passer à travers la vague d’Omicron qui submerge le monde », a salué le chef d’Etat nationaliste, qui a remplacé l’inoxydable Benyamin Netanyahou en juin 2021, mettant un terme à une interminable crise politique en Israël.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*