Couvre-feu : «Si rien n’était fait, nous irions dans le mur avant la fin de l’année»

Origine de l'article : PRESSE NUMERIQUE .

Gilles Pialoux, chef du service des maladies infectieuses à l’hôpital Tenon à Paris, réagit à l’intervention d’Emmanuel Macron mercredi soir, qui l’a «plutôt rassuré», même s’il pointe le flou demeurant sur la politique de test et d’isolement.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*