Contre les déchets en mer, l’ancienne navigatrice Catherine Chabaud mobilise le Parlement européen

Origine de l'article : PRESSE NUMERIQUE .

Le texte affirme qu’un consommateur moyen de crustacés méditerranéens ingère environ 11 000 fragments de plastique chaque année. On estime que le secteur de la pêche perd entre 1 et 5 % de ses revenus à cause de la pollution marine.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*