« Contre le poison des contrôles au faciès, le gouvernement doit recourir au bon antidote »

Origine de l'article : PRESSE NUMERIQUE .

Dans une tribune au « Monde », les membres du collectif d’organisations qui a lancé le 27 janvier une action juridique de groupe contre l’Etat français pour discriminations policières réclament, dans un délai de quatre mois, un ensemble de mesures, à commencer par la modification du cadre légal des contrôles d’identité.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*