Conflans: «Pour nous musulmans, c’est une quadruple peine»

Origine de l'article : PRESSE NUMERIQUE .

Figure respectée dans les milieux musulmans, Ghaleb Bencheikh préside la Fondation de l’islam de France (FIF). Sa «détermination à venir à bout de ces actes est absolue», explique-t-il à «Libération».

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*