Commémorer les 200 ans de la mort de Napoléon, “avec recueillement, mais sans fanatisme” (Ferrand)

Origine de l'article : PRESSE NUMERIQUE .

Reprenant Alphonse de Lamartine, le président de l’Assemblée nationale Richard Ferrand a appelé mardi à “accueillir le souvenir de Napoléon +avec recueillement, mais sans fanatisme+”, à la veille de la commémoration du bicentenaire de sa mort qui suscite la controverse.
“Sachons ne pas réduire les grandes dates et les grands hommes à de petits slogans”, a demandé M. Ferrand dans une brève allocution avant les questions au gouvernement.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*