Climat: clap de fin au projet de révision constitutionnelle

Origine de l'article : PRESSE NUMERIQUE .

Il n’y aura pas de référendum pour inscrire le climat dans la Constitution, dans la lignée des propositions de la Convention citoyenne: l’exécutif a enterré mardi le projet de révision, faute d’accord entre Assemblée et Sénat.
Lundi, le Sénat à majorité de droite avait adopté en deuxième lecture une formulation différente de celle votée par l’Assemblée autour de l’inscription dans la Loi fondamentale de la préservation de l’environnement.
Et c’est lors de la séance des questions au gouvernement, mardi au Palais Bourbon, qu’a sonné le glas: “Ce vote met hélas un terme au processus de révision constitutionnelle dont nous continuons à penser qu’il était indispensable à notre pays”, a lancé le Premier ministre Jean Castex, rappelant la constitution qui prévoit que le texte doit être adopté en des termes identiques par députés et sénateurs.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*