[Cinéma] L’Immensita : frustrant

Origine de l'article : PRESSE NUMERIQUE .

Dans la Rome des années 1970, alors que sa famille se déchire à cause d’un père violent et adultère, la jeune Adriana, mal à l’aise dans son corps naissant de femme, se rêve en garçon. Sa rencontre amoureuse avec une jeune fille de son âge, Sara, l’aide à affirmer sa nouvelle identité. Dès janvier, on tient sans doute le film le plus frustrant de l’année. Le réalisateur italien Imanuel Crialese sait construire des personnages riches, des enjeux poignants, disséminer des instants de grâce pure dans son œuvre, il sait même tenir une caméra et exploiter la beauté sans fond du littoral du Latium en montrant une très belle gestion de la lumière. […]

La suite est réservée aux abonnés. Déjà abonné ? Se connecter

L’article [Cinéma] L’Immensita : frustrant est apparu en premier sur L’Incorrect.

Cet article est paru en premier sur lincorrect.org

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*