Ceux qui savent qu’on nous ment

Origine de l'article : PRESSE NUMERIQUE .

Schopenhauer, dans son petit manuel De l’art d’avoir toujours raison, liste les stratégies à adopter pour réduire son adversaire à néant lors d’une discussion sans avoir néanmoins à se farcir les exigences de la recherche de la vérité. C’est efficace et drôle mais, mieux que cela, son opuscule montre comment le langage contient en lui sa propre destruction et comment sa destruction figure un des aliments essentiels de la conviction infondée en raison, soit ce que l’on appelle en philosophie l’opinion – son contraire. On retrouve peu ou prou et à divers niveaux la quasi-totalité des techniques exposées par Schopenhauer dans le discours complotiste qui, comme tout discours autonome,autoréférentiel, a, de son propre point de vue, toujours raison. C’est l’avantage d’être seul à parler. On n’avancera pas beaucoup sur le chemin de la vérité,mais on ne risque pas de se contredire, ou du moins personne ne nous le fera remarquer. […]

La suite est réservée aux abonnées. Déjà abonné ? Se connecter

L’article Ceux qui savent qu’on nous ment <img class='plus-nav-icon-menu icon-img' src='https://lincorrect.org/wp-content/uploads/2020/07/logo-article-small.png' style='height:20px;'> est apparu en premier sur L'Incorrect.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*