“Cela défigure la vue”, “honteux” : le parc éolien de Saint-Nazaire ne fait pas l’unanimité

Origine de l'article : PRESSE NUMERIQUE .

Les vacanciers qui ont posé leurs bagages dans le nord de la Loire-Atlantique sont nombreux à avoir remarqué les éoliennes en mer. Tandis que le chantier du parc éolien se poursuit à Saint-Nazaire – 80 éoliennes sont en construction – les dispositifs sont visibles depuis plusieurs plages du département, rapporte France Bleu, dimanche 31 juillet. Et notamment à Pornichet, près de La Baule, où elles sont loin de faire l’unanimité. « Je trouve que cela défigure la vue. Ceux qui ont fait ce choix avaient sûrement leurs raisons, mais personnellement, je ne trouve pas cela joli, d’autant que la baie est très belle », confie un vacancier au micro de la radio régionale. Même son de cloche de la part d’un autre plagiste : « Je trouve que c’est honteux. Cela gâche le paysage et ils auraient pu choisir un autre endroit. Pourquoi la mer, et pourquoi dans un aussi bel endroit ? » 

« Ce n’est pas beau »

Un point de vue loin d’être isolé, puisque France Bleu a recueilli divers témoignages de vacanciers qui voient d’un mauvais œil l’avancée des travaux. « Ce n’est pas beau », fustige l’un d’eux. Originaire de l’Oise, ce dernier passe ses vacances dans la commune de Pornichet depuis 22 ans maintenant, car sa famille y possède un mobil-home. Une autre touriste renchérit : « [Les éoliennes] sont juste en face de nous, quand on est face à la mer. Je n’aurais peut-être pas choisi cet emplacement, à leur place. » 

En revanche, certains trouvent des atouts à l’installation de ces éoliennes en mer. « Au moins, on ne les entend pas, puisqu’elles sont loin, constate auprès de nos confrères une vacancière venue de région parisienne. C’est vrai que le bruit des pales qui tournent doit être désagréable, mais là, il n’y a pas ce problème. Et puis, il y a des constructions qui sont nettement moins jolies. »

Depuis le début du mois de juin, de l’électricité est produite au moyen des éoliennes en mer de Saint-Nazaire, détaille France Bleu. En France, d’autres parcs éoliens offshore sont en construction, notamment à Fécamp (Seine-Maritime) et à Saint-Brieuc (Côtes-d’Armor).

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*