Ce militant qui avait parodié Macron en Hitler et qui était poursuivi par le président lui-même a été blanchi par la Cour de Cas…

Origine de l'article : PRESSE NUMERIQUE .

https://external-dus1-1.xx.fbcdn.net/emg1/v/t13/8307252274962277076?url=https://dissidentofficiel.com/wp-content/uploads/2022/12/14-Decembre-1.jpg&fb_obo=1&utld=dissidentofficiel.com&stp=dst-emg0_q75&ccb=13-1&oh=06_AbGKmtJ5AXufWrShqu4TvehQYKyrSkxPPbRnXBoCVGesGw&oe=639C0783&_nc_sid=5f3a21

Un arrêté historique concernant le débat sur les limites de la liberté d’expression. Ce mardi 13 Décembre, l’afficheur satirique Michel-Ange Flori a été blanchi par la Cour de Cassation en appel concernant les affiches satiriques qu’il avait créées sur Emmanuel Macron. L’homme, âgé de 62 ans, avait d’abord été condamné en 1ère instance dans le procès qui l’opposait au président de la République lui-même et devait payer une amende de 5000 euros….


Un arrêté historique concernant le débat sur les limites de la liberté d’expression. Ce mardi 13 Décembre, l’afficheur satirique Michel-Ange Flori a été

Cet article est paru en premier sur dissidentofficiel.com/

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*