Cathédrale de Nantes: l’Etat prendra à sa charge la restauration

Origine de l'article : PRESSE NUMERIQUE .

Main à la poche Alors qu’un bénévole du diocèse avait été placé en garde à vue samedi, dans le cadre de l’enquête sur les circonstances de l’incendie, celui-ci a été remis en liberté dimanche, sans qu’aucune charge ne soit retenue contre lui

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*