Cathédrale de Nantes : l’énigme après l’incendie

Origine de l'article : PRESSE NUMERIQUE .

Les policiers étaient toujours à pied d’œuvre dimanche soir pour déterminer si le feu qui a endommagé le bâtiment était d’origine criminelle ou accidentelle. Un bénévole du diocèse, faisant partie de l’équipe de sécurité de l’édifice, a été place en garde à vue.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*