ACTUALITES

L’hyper mammouth : cet Etat qui ruine la France

L’hyper mammouth : cet Etat qui ruine la France  «L’État en France n’est pas efficace, est autobloquant, coûte très cher.»                                François Bayrou, France Inter lundi 19 Août 2013  « Le vrai problème qu’on a en France, c’est l’Etat »           Christophe de Margerie, PDG de TOTAL –           Rencontres économiques d’Aix-en-Provence le 6 Juillet 2013  56,2% du PIB de dépenses publiques en 2016 (INSEE – 57% Eurostat) : un record absolu, championne européenne parmi les Nations, dépassant même les pays nordiques (sauf la Finlande) réputés socialement avancés au moins autant sinon plus que la France.

ACTUALITES

L’annonce bienvenue du Président : la reprise de la Participation

 L’annonce bienvenue du Président : la reprise de la Participation Durant l’interview télévisée Dimanche 15 Octobre 2017 à 20 H00 sur TF1 / LCI, le Président de la République a annoncé que la reprise de l’idée gaulliste de Participation aurait lieu dans le cadre de la « transformation sociale» si nécessaire à la France et si urgente. Cette annonce est donc bienvenue pour tous les Français et d’une importance capitale pour l’avenir de la société française dans son ensemble. Certains peuvent uniquement voir dans la Participation un ensemble de mesures techniques visant seulement à assurer un meilleur équilibre dans le monde du travail … LIRE LA SUITE

ACTUALITES

Relancer la participation

Communiqué de presse du club Nouveau Siècle Pour réussir l’application des ordonnances, il est impératif de relancer la participation. Le Club Nouveau Siècle a suivi avec intérêt la préparation et la promulgation des cinq premières ordonnances visant à réorganiser le Code du travail. Le Club Nouveau Siècle a pris acte de la mise en oeuvre de la politique réformiste du Président de k République et de son gouvernement, conformément à leurs engagements. La volonté est présente. Les premières mesures sont encourageantes. En particulier, l’orientation du dialogue social vers plus de subsidiarité avec l’ouverture des négociations par branches, voire par entreprise afin … LIRE LA SUITE

ACTUALITES

Après la flexibilité, la sécurité

  Après la flexibilité, la sécurité. C’est fait. Les Ordonnances ont été signées par le Président de la République le 22 Septembre 2017. Leur application sera complète dans moins de 3 mois. Le 1er volet de la « transformation » sociale est ainsi réalisé, c’est celui de la flexibilité. Dès Octobre 2017, le 2èm volet va être mis en chantier – réforme de la formation professionnelle, puis celle de l’assurance chômage, c’est celui de la sécurité. Il est très attendu car il doit équilibrer celui de la flexibilité, dans un contrat gagnant / gagnant pour tous.

Pas d'image
ACTUALITES

La suppression de l’ISF : la mesure juste est-elle possible ?

La suppression de l’ISF : la mesure juste est-elle possible ?   Cet article fait suite à celui IFI ou IPE du 13 Septembre 2017   La volonté du Président MACRON et du Gouvernement de supprimer l’ISF sur les valeurs mobilières (les placements financiers) pour essayer de maintenir des riches nationaux et d’en attirer d’autres capables d’investir dans l’économie française est à saluer, tant elle ressort du simple bon sens économique. Alors qu’une polémique très vive se développe avec le projet de loi, comment pouvait-on s’imaginer qu’il pouvait en être autrement dans un pays, la France, dont Alexis de Tocqueville a dit … LIRE LA SUITE

Pas d'image
ACTUALITES

Quand ? après les Ordonnances

A l’heure où les Ordonnances sur le Travail pour améliorer l’emploi vont être publiées puis promulguées, il paraît nécessaire de rappeler quelques réalités simples : la position extérieure nette (indicateur clé jamais cité) fin 2016 de la France est de – 350 milliards d’euros, celle de l’Allemagne de + 1.800 milliards d’euros (les 2 pays étaient à égalité en 2000 – 2003 avec environ + 150 milliards d’euros) soit un écart de 1 an de PIB en défaveur de la France en 15 ans… … un exploit à saluer et à méditer !!! Le solde de la balance du commerce extérieur au … LIRE LA SUITE

ACTUALITES

Les 100 jours numériques de MACRON

Les 100 jours numériques de MACRON montrent une chute d’activité sur le site du parti « La République en Marche ». Le suivi du trafic des sites internet est bien plus révélateur que les sondages. En effet, les Citoyens lorsqu’ils s’intéressent à un parti politique, visitent en permanence le site web du parti pour y chercher des nouvelles ou des infos. Le trafic du site permet donc de voir combien de Français s’intéressent au mouvement jour après jour sans aucune tricherie. Nous savons bien que les sondages sont victimes eux, de mensonges ou de réponses erronées qui faussent les résultats. Quand aux … LIRE LA SUITE

Pas d'image
ACTUALITES

Statut de la Première Dame

  Le Premier Ministre a pu dire récemment avec justesse que la France est droguée à la dépense publique. Il aurait pu rajouter avec la même justesse que la France est aussi droguée aux statuts, l’une allant de pair à l’évidence avec les autres. Au moment où, au titre de la « transformation », il serait très opportun de supprimer les statuts, régimes spéciaux et autres anomalies républicaines, il est envisagé d’en créer un nouveau supplémentaire, un statut pour la Première dame. Est-ce cela la « transformation » ?.

Pas d'image
Analyses

Le respect de la République

Après l’agression de la député LREM, les commentaires de la classe politique toute entière, le Président de la République a rappelé avec justesse le respect du aux Elus donc à la République. Il apparaît que ce même respect est du à la République donc au Peuple par les Elus. Cela passe par des attitudes et comportements dignes et convenables notamment à l’Assemblée nationale où le « spectacle » devient affligeant. A défaut, les Députés fautifs doivent être sanctionnés avec la même force que l’auteur du coup. Il ne saurait en la matière avoir deux poids, deux mesures sur le respect du à … LIRE LA SUITE

Pas d'image
ACTUALITES

« Jupiter » a-t-il des pieds d’argile ?

« Jupiter » a-t-il des pieds d’argile ?  Une telle interrogation il y a à peine 2 mois aurait sans doute passé pour déplacée. Depuis, il y a eu les exfiltrations de 4 Ministres principaux, un doute sur un autre, puis dernièrement les arbitrages effectués pour « économiser » 4,5 milliards d’euros dont 850 millions sur le budget de la Défense. Cela s’est soldé par la démission du Général Pierre de Villiers, Chef d’Etat Major des Armées, une première sous la Vém République. En regard et dans les conditions de ce qui s’est passé, l’interrogation devient possible, sinon nécessaire.