MONDE

La Cour suprême des Etats-Unis consacre la croisade des évangéliques américains contre l'avortement

Pari gagnant ! Les églises évangéliques blanches qui avaient misé sur Donald Trump en 2016 alors que son profil ne correspondait pas du tout à leurs attentes d’un président des Etats-Unis peuvent, aujourd’hui, triompher. En votant par cinq voix contre quatre pour l’annulation de l’arrêt Roe vs Wade de 1973 qui avait ouvert la voie à la légalisation de l’avortement … … LIRE LA SUITE

MONDE

La Cour suprême des Etats-Unis révoque le droit à l'avortement

La Cour suprême américaine a révoqué vendredi l’arrêt Roe v. Wade de 1973 qui avait ouvert la voie à la légalisation de l’avortement aux Etats-Unis, offrant une victoire historique aux républicains et religieux conservateurs qui veulent limiter ou interdire ce droit. La Cour, où les conservateurs siègent en force, a voté par cinq voix contre quatre pour l’annulation de l’arrêt … … LIRE LA SUITE

MONDE

Retour du nucléaire: y a-t-il un constructeur de réacteurs dans la salle?

Après des décennies passées à se détourner du nucléaire pour des questions de sécurité, les pays occidentaux s’y intéressent à nouveau… mais découvrent qu’ils ne savent plus bâtir de réacteurs. Pour les pouvoirs publics, l’électricité décarbonée que produit l’énergie atomique pourrait être une bonne solution pour lutter contre le changement climatique et moins dépendre du pétrole et du gaz russes. … … LIRE LA SUITE

MONDE

Ukraine: à Sievierodonetsk, les Russes «grignotent» le front, comme en 1914-1918

Après la chute de Maroupiol en mai, l’armée russe est en passe de prendre le contrôle d’une autre ville industrielle, 200 kilomètres plus au nord : Sievierodonetsk, devenue, elle aussi, un symbole de cette guerre. Ce vendredi, le gouverneur ukrainien de la région (oblast) de Louhansk, Serhiy Haidai, a en effet assuré : « Nos troupes doivent se retirer » … … LIRE LA SUITE

MONDE

Royaume-Uni: le président du Parti conservateur démissionne après de cinglantes défaites électorales

C’est un camouflet qui risque de fragiliser un peu plus Boris Johnson, malmené depuis les révélations sur le « partygate ». Vendredi 24 juin, Oliver Dowden, chef du Parti conservateur, a annoncé sa démission, rapporte France 24. Une décision qui fait suite à de « très mauvais résultats », selon ses mots, lors de deux élections parlementaires partielles, jeudi 23 … … LIRE LA SUITE