Castaner accuse gauche et droite “d'épargner” le Rassemblement national

Origine de l'article : PRESSE NUMERIQUE .

Le président du groupe LREM à l’Assemblée nationale Christophe Castaner a accusé dimanche la gauche et la droite “d’épargner” le Rassemblement national de Marine Le Pen pour focaliser ses attaques contre le parti présidentiel qui, lui, “refuse les tabous”.
Dans une tribune publiée sur les réseaux sociaux, l’ancien ministre de l’Intérieur rappelle le meurtre il y a 26 ans à Marseille du Français Ibrahim Ali par des colleurs d’affiche du Front national, “pour sa couleur de peau”.
“Certes, il y a eu des retouches cosmétiques, le nom a changé, le logo s’est adouci et les excès du père ont été remplacés par l’impréparation brouillonne de la fille, mais ne nous trompons pas: 26 ans plus tard, l’histoire bégaie”, écrit Christophe Castaner.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*