Canal + ou le complotisme décomplexé

Origine de l'article : PRESSE NUMERIQUE .

Clément Viktorovitch illustre parfaitement la dissymétrie dans la présentation sémantique entre l’intervenant progressiste et l’intervenant conservateur : l’un est “engagé”, l’autre “controversé”. L’un est un “expert”, l’autre est “polémiste”. Clément Viktorovitch appartient au camp qui a toujours le beau rôle. Jusqu’au jour où son complotisme trahit son militantisme.

Au fond de toute vision complotiste du monde, il y a la conviction que le mal ne se partage pas, qu’il est la propriété d’un camp dont il ne sortira pas. Moins qu’une recherche débile du sens, la philosophie complotiste est celle de l’étanchéité, de la pureté, et ce catharisme moderne se déploie aussitôt qu’on oublie de penser contre soi, c’est-à-dire en réexaminant sans fin ce que l’on tient pour acquis […]

L’article Canal + ou le complotisme décomplexé est apparu en premier sur L’Incorrect.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*