Camille François (Graphika): «La Russie n’a pas le monopole de la manipulation des réseaux sociaux»

Origine de l'article : PRESSE NUMERIQUE .

La Fabrique de l’Opinion <p>«&nbsp;La collaboration entre plateformes reste extrêmement compliquée car elles n’ont pas toutes le même langage ni le même appétit pour la transparence&nbsp;»</p>

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*