Calédonie: une partie du FLNKS contre la date du 12 décembre pour le référendum

Origine de l'article : PRESSE NUMERIQUE .

L’Union nationale pour l’indépendance, une des deux composantes du FLNKS, s’est opposée vendredi à la date du 12 décembre 2021 fixée par le gouvernement pour le troisième référendum sur l’indépendance de la Nouvelle-Calédonie, se disant “inquiet pour la suite de l’accord de Nouméa”, ont déclaré ses dirigeants.
“Nous sommes inquiets pour la sortie de l’accord à cause de cette date. Ce timing nous est imposé par le ministre des Outre-mer et il n’est pas bon du tout”, a déclaré à la presse Louis Mapou, chef du groupe UNI au Congrès (assemblée délibérante), accompagné de Victor Tutugoro, signataire de l’accord de Nouméa (1998).

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*