Bruxelles envisage 10 ans d’emprisonnement pour les dommages environnementaux graves

Origine de l'article : PRESSE NUMERIQUE .

La Commission européenne a proposé des peines plus sévères pour les crimes contre l’environnement, ce mercredi (15 décembre), notamment une peine de prison maximale de 10 ans.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*