«Brexit: amis britanniques, soyez fair-play !» La chronique de Dacian Ciolos

Origine de l'article : PRESSE NUMERIQUE .

Europa <p>«&nbsp;​Alors que le gouvernement de Boris Johnson s’était engagé à n’imposer aucune discrimination aux plus de cinq millions de ressortissants de l’Union européenne installés légalement au Royaume-Uni, nous sommes au regret de constater les trop nombreux dysfonctionnements, à commencer par les 300 000 dossiers de ressortissants européens que le Home Office tarde à traiter&nbsp; »</p>

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*