«Bourse: les charmes discrets du marché haussier français» – la chronique de Ken Fisher

Origine de l'article : PRESSE NUMERIQUE .

Market logic <p>« Oui, ce sont les valeurs américaines qui mènent le rebond depuis le 23 mars, point le plus bas du marché baissier provoqué par la Covid-19. Oui, c’est grâce au secteur technologique que l’Amérique domine. Mais si l’on s’intéresse à autre chose qu’à ce dernier, on constate que le marché haussier est quant à lui mondial et beaucoup plus vaste que ne le pensent les experts »</p>

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*