Bouh, rien que des « réactionnaires », ces « cathos tradis » !

Origine de l'article : PRESSE NUMERIQUE .

L’emploi du mot « réactionnaire » par un prélat, né en 1940, ordonné en 1965 et qui dû vite remiser sa soutane durant les années enthousiastes post-Concile, n’est ni anodin, ni innocent.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*