Bordeaux : la dégradation de la statue de Modeste Testas n’était pas un acte raciste

Origine de l'article : PRESSE NUMERIQUE .

Située sur les quais de la Garonne, l’œuvre représentant l’ancienne esclave avait été découverte lundi badigeonnée de blanc. Il s’agissait des restes d’«un moulage effectué par un étudiant en art, sans aucune autorisation». La ville a retiré sa plainte.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*