Bon et mauvais usages des promesses tape-à-l’œil en politique

Origine de l'article : PRESSE NUMERIQUE .

La démagogie en politique n’est pas nouvelle, mais elle prend de plus en plus une sale tournure Le vendredi 30 juin 2000, Tony Blair a pris la parole lors d’une conférence de théologie à Tübingen, en Allemagne, pour proposer une nouvelle façon de traiter la criminalité et les comportements antisociaux : des amendes à payer immédiatement. […]

L’article Bon et mauvais usages des promesses tape-à-l’œil en politique est apparu en premier sur Le nouvel Economiste.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*