« Bombes agricoles » : les risques d’un engrais

Origine de l'article : PRESSE NUMERIQUE .

Le sujet est explosif, comme la substance qui le concerne. Depuis l’explosion du port de Beyrouth, la question du contrôle et stockage du nitrate d’ammonium, à l’origine de la catastrophe libanaise, est revenue sur le devant de la scène. D’un pays à l’autre, sa gestion peut s’avérer très différente. Décryptage en France et en Allemagne.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*