Bioéthique : « La gravité de ce qui se joue aujourd’hui reste sous-estimée »

Origine de l'article : PRESSE NUMERIQUE .

Chimères homme-animal, embryons transgéniques, « bébés-médicaments »… Le texte de loi, qui devrait être adopté le 29 juin à l’Assemblée, abat les garde-fous et encourage la manipulation de la vie humaine, estiment, dans une tribune pour « Le Monde », les professeurs de philosophie François-Xavier Bellamy, Elisabeth Geffroy et Pierre Manent.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*