«Bière belge et objets d’art» – la critique de Bernard Quiriny

Origine de l'article : PRESSE NUMERIQUE .

In folio <p>« Un petit polar stylé dont l’ambiance feutrée, le style ironique et les décors cossus (les palaces, les banques, les entrepôts du port franc) rappellent un peu les romans diaboliques de l’écrivain suisse Martin Suter »</p>

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*