Bicentenaire de la mort de Napoléon : aux Antilles, une commémoration qui passe mal

Origine de l'article : PRESSE NUMERIQUE .

En Guadeloupe, le souvenir de Bonaparte ravive les blessures du rétablissement du statut colonial et de l’esclavage, abolis pendant la Révolution française.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*