Benalla jugé du 13 septembre au 1er octobre pour les violences du 1er-mai 2018 et l'affaire des passeports

Origine de l'article : PRESSE NUMERIQUE .

Alexandre Benalla, ancien collaborateur d’Emmanuel Macron, sera jugé du 13 septembre au 1er octobre pour des violences commises lors de la manifestation du 1er-mai 2018 et l’utilisation frauduleuse de passeports diplomatiques, a annoncé mardi le tribunal correctionnel de Paris.
Les révélations du journal Le Monde en juillet 2018 montrant Alexandre Benalla, alors chargé de mission à l’Elysée, coiffé d’un casque à visière des forces de l’ordre frappant un manifestant sur la place de la Contrescarpe à Paris, avaient entraîné un scandale politique.
Pour une “bonne administration de la justice”, le tribunal correctionnel a ordonné mardi la jonction des deux affaires, lors d’une audience de procédure.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*