“Beauvau de la sécurité”: la puissance des syndicats face à l'exécutif

Origine de l'article : PRESSE NUMERIQUE .

“On ne peut pas se permettre de se mettre à dos la police”: En une phrase, un haut responsable du ministère de l’Intérieur résume le rapport de forces entre l’exécutif affaibli par les crises à répétition et des syndicats de policiers puissants, alors que le “Beauvau de la sécurité” vient de débuter.
Un chiffre résume la puissance de ces syndicats. Si aujourd’hui, ils sont nombreux et divisés depuis l’éclatement de la FASP (Fédération autonome des syndicats de police) en 1981/1982, le taux de syndicalisation atteint entre 80 et 90%, le plus fort de la fonction publique, leur offrant une puissance sans égal face à l’exécutif.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*