Baccalauréat : épreuves de force

Origine de l'article : PRESSE NUMERIQUE .

Fait inédit, les syndicats appellent les profs à ne pas assurer leurs surveillances des examens lundi pour la première journée du baccalauréat. Un pari risqué qui traduit une profonde inquiétude face à la politique du ministère de l’Education.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*