Aux élections régionales, la macronie va payer l’infidélité de ses électeurs

Origine de l'article : PRESSE NUMERIQUE .

Un tour chez le voisin <p>Dans les Hauts-de-France, en Ile-de-France, en Nouvelle-Aquitaine ou en Auvergne-Rhône Alpes, un tiers des électeurs de la majorité présidentielle déclare un vote en faveur du président sortant plutôt que de choisir le candidat d’Emmanuel Macron. Reviendront-ils à la maison en 2022 ?</p>

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*