ACTUALITES

La revanche des sauvages

Origine de l’article : PRESSE NUMERIQUE . Le wokisme a encore frappé, et ce qui était d’abord un scandale est devenu un cirque. Cela a commencé en 2019, lorsque le Conseil scolaire catholique Providence (CSCP), un réseau d’écoles francophones de l’Ontario au Canada, avait recensé 30 000 livres à retirer de leurs bibliothèques, car jugés racistes à l’égard des autochtones, dont 5000 ouvrages voués à la destruction par le feu et le déchiquetage. Cette opération intitulée Redonnons à Mère Terre fut menée par un comité dont les membres – qui n’ont pas encore été dévoilés – proviendraient du CSCP et … LIRE LA SUITE

ACTUALITES

Hélie Denoix de Saint Marc : le Preux et le Croisé

Origine de l’article : PRESSE NUMERIQUE . C’était le mercredi 26 avril 1961 : le putsch d’Alger a échoué et le commandant du 1er R.E.P. Hélie Denoix de Saint Marc se constitue prisonnier. De retour en France, comme il le relate dans ses mémoires Les Champs de braises, les autorités lui posent la question rituelle : « Avez-vous déjà été condamné ? ». Il répond : « À la perpétuité, par les Allemands ». Son procès n’est pas encore commencé que le ton est bel et bien donné. Saint Marc comparaît devant le Haut Tribunal militaire le 5 juin 1961, et c’est le compte rendu intégral … LIRE LA SUITE

ACTUALITES

Ils profanent le tombeau de l’Empereur !

Origine de l’article : PRESSE NUMERIQUE . Non satisfait de lancer une querelle inutile sur la célébration (l’horreur ! quasiment le nazisme) du bicentenaire de la mort de Napoléon, pour ensuite se contenter d’une commémoration plus neutre, l’État s’abaisse et diminue la France pour préférer la profanation à coup de subventions. Le projet avait déjà été annoncé dès décembre 2020 lors d’un entretien aux Invalides, mais n’a enflammé les réseaux sociaux que cette semaine, provoquant des appels à son annulation : l’artiste contemporain Pascal Convert, en collaboration avec le Musée de l’Armée et, pour couronner le tout, avec l’aide de la … LIRE LA SUITE

ACTUALITES

Les procès des putschistes : à la recherche de l’honneur perdu

Origine de l’article : PRESSE NUMERIQUE . On ne peut s’empêcher de penser à l’inversion ô combien ironique de l’histoire française qui, du haut de l’année 1873, exige de nous un peu de recul et de souvenir. Cette année-là, le maréchal Bazaine fut condamné à mort pour avoir traité avec l’ennemi prussien et cédé une partie du territoire français, ayant renoncé au combat sans avoir épuisé tous les moyens de défense. Face au tribunal, Bazaine déclarait : « Que pouvais-je faire ? Les devoirs militaires ne sont stricts que quand il y a un gouvernement légal, mais non pas quand on est … LIRE LA SUITE

ACTUALITES

Putsch d’Alger : un enjeu d’honneur pour l’armée française

Origine de l’article : PRESSE NUMERIQUE . Le putsch avait-il une chance de réussir ? Ou était-ce un combat perdu d’avance et illusoire organisé par « un quarteron de généraux en retraite » ? Le putsch a parfaitement réussi sur le plan matériel. Les putschistes ont pris Alger sans difficulté. En revanche, qu’entendaient-ils faire après ? La réponse n’est pas claire, car eux-mêmes ne voulaient pas d’un coup d’État de type « fasciste » pour reprendre une formule de Challe. Cela étant, comment envisageaient-ils la réaction du général de Gaulle ? Comment pouvaient-ils imaginer que Paris resterait inerte ? Sachant que se posait aussi … LIRE LA SUITE

ACTUALITES

Noël à la Légion étrangère, gardienne de l’Espérance

Origine de l’article : PRESSE NUMERIQUE . Voilà que la Sainte Famille, dans sa simplicité originelle, se trouve réfugiée au creux d’un képi blanc, abritée sous un paravent tricolore, ou encore nichée dans le sable du désert malien. C’est que, depuis quelques semaines déjà, les légionnaires se préparent à célébrer Noël en fabriquant des crèches par des moyens improvisés. Lors d’un rituel qui perdure depuis plus de 50 ans, un jury composé d’officiers, de civils et d’un aumônier évalueront les créations de chaque compagnie pour élire la meilleure selon la qualité, l’originalité et la symbolique religieuse. Pourtant, ces légionnaires proviennent … LIRE LA SUITE

ACTUALITES

Censure à l’université : le Canada gangrené par le politiquement correct

Origine de l’article : PRESSE NUMERIQUE . Professeur de l’Université d’Ottawa en Ontario, Mme Verushka Lieutenant- Duval a été victime de censure institutionnelle et d’intimidation par ses étudiants. Sa faute ? Elle a prononcé, lors de son cours sur l’art et le genre, le mot qu’il ne faut pas dire, « nigger ». Elle avait beau prononcer le mot dans le cadre de son enseignement, en expliquant sa réappropriation subversive par la communauté noire américaine, il semblerait qu’il lui soit interdit à cause de sa couleur de peau blanche, et donc forcément suprématiste. Une étudiante du cours, outrée de ce … LIRE LA SUITE

ACTUALITES

Mathieu Bock-Côté : « L’accouplement du multiculturalisme canadien et du racialisme américain est morbide »

Origine de l’article : PRESSE NUMERIQUE . Des figures médiatiques, des étudiants, ainsi que des professeurs croient qu’il est possible d’enseigner l’histoire d’un mot sans avoir à le prononcer, pour éviter de heurter certaines sensibilités. En ces circonstances, il devient impossible d’instruire. Comment envisagez-vous cette dérive? Ce qui se passe à l’Université d’Ottawa est ubuesque. La simple prononciation par le professeur Verushka Lieutenant-Duval du mot « nègre » a entraîné sa suspension à la suite d’une cabale sur les réseaux sociaux. On l’a accusée d’avoir commis un acte raciste dans l’université, sauf qu’elle ne l’avait pas prononcé pour blesser qui … LIRE LA SUITE