ACTUALITES

Mes Contes merveilleux : notre critique

Origine de l’article : PRESSE NUMERIQUE . Noël approche et c’est sans doute l’occasion de rappeler à vos enfants que l’animation ne se résume pas aux grosses productions de Pixar ou Dreamworks. Carlotta a eu la très bonne idée d’éditer en DVD les introuvables courts-métrages de Ray Harryhausen, magicien du stop motion. Né dans les années 20 en Californie, Harryhausen est un peu le Méliès d’Hollywood : un artiste complet, touche-à-tout, doublé d’un véritable ingénieur. Lire aussi : Le Démon de la chair : notre critique[…] La suite est réservée aux abonnés. Déjà abonné ? Se connecter Formule intégrale Papier … LIRE LA SUITE

ACTUALITES

Le Démon de la chair : notre critique

Origine de l’article : PRESSE NUMERIQUE . Bel objet que ce Strange Woman réalisé en 1946 sur l’impulsion de la star Heidi Lamarr, considérée à l’époque comme la plus belle femme du monde. Dans ce récit hybride se côtoient le film noir et le pur mélodrame. Située au XIXe siècle dans le Maine, État reculé et ultra-rural, The Strange Woman relate l’ascension sociale d’une femme fatale et psychotique. Sur un canevas classique, le réalisateur d’origine austro-hongroise Edgar G. Ulmer, bon artisan formé par Murnau, tire une fable morale inspirée, pleine de flamboyance aux plans composés comme des miniatures pastorales. Lire … LIRE LA SUITE

ACTUALITES

La Trilogie Taisho : notre critique

Origine de l’article : PRESSE NUMERIQUE . Formé dans les années 50 à la Nikkatsu où il réalise une flopée de séries B, Seijun Suzuki impose très vite un style expérimental et baroque qui culminera avec La Marque du Tueur, œuvre désormais culte mais qui lui vaudra d’être licencié par sa boîte de production. Sa faute : avoir commis une sorte de polar abstrait, contemplatif et presque muet. Suzuki revient en 1980 sur le devant de la scène grâce à un jeune producteur qui lui propose d’adapter un roman à succès se déroulant pendant l’ère Taisho (1912-1926). Lire aussi : … LIRE LA SUITE

ACTUALITES

Frédéric Pajak : Pessoa, miroirs de l’inquiétude

Origine de l’article : PRESSE NUMERIQUE . Quelle est la genèse du Manifeste Incertain ? Le projet remonte à l’époque de mes 18 ans, je travaillais dans les wagons-lits internationaux, et notamment beaucoup en Italie. Nous étions en plein dans les années de plomb, avec des idéologies très fortes qui se combattaient : gauchistes ultra-violents d’un côté, de l’autre nostalgiques du fascisme, les deux faisant régner la terreur, notamment dans les trains. Beaucoup de mes amis étaient tombés dans le trotskysme et le maoïsme, et une nuit, en réaction à ces engagements, le terme m’est apparu : Le Manifeste Incertain. … LIRE LA SUITE

ACTUALITES

Sélectron : 10 œuvres pour découvrir le monument Mishima

Origine de l’article : PRESSE NUMERIQUE .La Confession d’un Masque  Difficile de passer à côté de ce livre autobiographique écrit en 1949, alors que Mishima n’a que 24 ans. C’est seulement son deuxième roman mais déjà il le conduit à la postérité : dans un style flamboyant bien éloigné de l’épure des grands romanciers japonais qui sont alors à la mode (Kawabata, ?e), Mishima dresse une sorte d’autoportrait romanesque à la fois viscéral et profondément sophistiqué. Grand admirateur du Goethe des Affinités Electives, Mishima y montre déjà une incroyable précision dans la description des tourments du cœur et de la passion … LIRE LA SUITE

ACTUALITES

Olivier Perru : ces maladies qui font l’homme

Origine de l’article : PRESSE NUMERIQUE .Vous montrez que l’histoire du corps malade est avant tout celle de la distinction entre l’âme et le corps. Pour les Anciens par exemple, la maladie était une forme de dysharmonie dans un tout. Aujourd’hui, le corps semble avoir pris toute la place, le scientisme a fait disparaître la notion d’âme, c’est pourquoi nous sommes […] La suite est réservée aux abonnés. Déjà abonné ? Se connecter Formule intégrale Papier – Web – Mobile – Tablette A partir de 5.8€ /mois Je m’abonne Formule Numérique Web – Mobile – Tablette A partir de 4.1€ … LIRE LA SUITE

ACTUALITES

Philip K. Dick est-il toujours si actuel ?

Origine de l’article : PRESSE NUMERIQUE . Dick est d’abord un grand novelliste, un pasticheur du quotidien roué à la science du dialogue et au rythme percussif. Chaque nouvelle s’y donne comme une miniature politique et satyrique de son temps, et chacune porte déjà en germe les grandes thématiques qui en feront le génie que l’on sait. Comme il le dira lui-même, « les vrais personnages de la science-fiction, ce sont les idées », et Dick introduit au cœur de ses textes une spéculation sur le mode du « et si ? », hypothèse disloquant le terrain du réel. Avec … LIRE LA SUITE

ACTUALITES

Conspirationnisme et fiction : une histoire du mal

Origine de l’article : PRESSE NUMERIQUE . Le mal était finalement peu présent dans le roman classique, et encore moins dans la tradition antique si ce n’est en tant qu’antagonisme nécessaire, que force chtonienne relayée par les faiblesses humaines. Il n’était cependant pas encore conscient de sa nature. La fiction et sa généralisation à travers le divertissement de masse correspondent précisément à un moment où il est nécessaire pour toute une nouvelle population – la bourgeoisie et ce nouveau Tiers-État issu du monde des services et du fonctionnariat – de s’identifier à de nouveaux modèles, de construire des archétypes capables … LIRE LA SUITE