Augmentation de salaire : les cadres, grands perdants des NAO ?

Origine de l'article : PRESSE NUMERIQUE .

Cet article est paru en premier sur https://www.facebook.com/Cadremploi

https://external-dus1-1.xx.fbcdn.net/emg1/v/t13/11612531734421995073?url=https://images.prismic.io/cadremploi-edito/bbcf3651-cfdb-4f6d-86a0-10969aed704c_NAO2.jpg?auto=compress%2Cformat&rect=0%2C1%2C682%2C341&w=800&h=400&fb_obo=1&utld=fbcdn.net&stp=dst-emg0_q75&ccb=13-1&oh=00_AT-e6jHiOreEHuGdzFTmGxMdvo0YL88eSqmmCdiWe4v-Uw&oe=62E3022E&_nc_sid=5f3a21

Si l’on en croit l’étude Mercer menée sur les négociations annuelles obligatoires 2021-2022 ou NAO (vous savez, les négos menées par un employeur et les représentants du personnel), les cadres ne sont pas nécessairement les premiers servis en termes d’augmentation collective. Mais leurs avantages prennent d’autres formes. Éclairage de Charles-Antoine Roger, directeur des activités de conseil RH et de transformation au sein de Mercer France.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*