Au sortir du Covid, le nombre de jeunes femmes hospitalisées après une tentative de suicide ou des actes d’automutilation a explosé

Les filles, adolescentes et jeunes femmes âgées de 10 à 24 ans sont plus sujettes à des troubles anxio-dépressifs et des pensées suicidaires. Depuis la crise sanitaire du Covid-19, elles sont beaucoup nombreuses à être admises à l’hôpital et en unité psychiatrique.

Cet article est paru en premier sur nouvelobs.com

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*