Au procès Fillon en appel, l'Assemblée nationale réclame à nouveau un peu plus d'un million d'euros

Origine de l'article : PRESSE NUMERIQUE .

https://www.challenges.fr/assets/img/2021/11/24/cover-r4x3w1000-619e1d170eecc-3590a53420237f3dae93f7adcb51a8df4b6b4ee7-jpg.jpg

Au procès en appel des époux Fillon, l’Assemblée nationale a réclamé mercredi, comme en première instance, le remboursement d’un peu plus d’un million d’euros si les emplois litigieux d’assistante parlementaire de Penelope Fillon étaient jugés fictifs.
Seule partie civile devant la cour d’appel de Paris, l’Assemblée entend simplement demander « la récupération des sommes qui ont été soustraites de son budget » si la cour d’appel estime qu’il y a bien eu « détournement de fonds », a résumé son avocat, Me Yves Claisse.
« La constitution de partie civile de l’Assemblée nationale n’est pas un acte de vengeance » mais « une présence technique inspirée par la protection des deniers publics », a-t-il insisté.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*